Charte d’engagement de la direction et du management


Vous trouverez ci-dessous la dernière version de la charte.

La prochaine étape est de dialoguer avec les partenaires sociaux afin de définir un nouveau pacte social constitué par l'engagement de la direction et du management mais aussi des représentants du personnel autour des démarches d'amélioration continue. Il est temps de retrouver le chemin de l'excellence en améliorant continuellement la performance à travers des démarches gagnantes pour l'ensemble des parties prenantes. Notre pays en a besoin et c'est pour chacun d'entre nous le moyen le plus sûr de nous préparer un meilleur avenir ensemble !

Si vous avez des interlocuteurs dans les centrales syndicales à nous suggérer, merci de nous mettre en contact.


Charte d’engagement de la direction et du management
Valoriser le capital humain de l’entreprise

L’objectif de cette charte est d’énoncer les principes fondamentaux permettant aux entreprises de réussir l’intégration de la dimension humaine dans leur démarche d’amélioration continue.
 

Principe 1 : Etablir une relation de confiance

Un programme d’amélioration continue repose sur la confiance. Ceci implique de construire un sens partagé au service de la pérennité de l’organisation, d’écouter et de prendre en compte l’intérêt de l’ensemble des parties prenantes, d’inscrire son action dans le long terme.
Il est en outre préconisé :
– de communiquer de manière transparente et en particulier sur les gains et sur leur utilisation,
– de prendre des engagements sincères,
– d’associer les parties prenantes concernées à la recherche des solutions.

Principe 2 : L’erreur est une opportunité de progrès

Notre culture nous fait associer l’erreur à la faute. Dans une démarche d’amélioration continue, l’erreur est considérée comme une opportunité d’amélioration. Une telle démarche veille à ce que les erreurs deviennent visibles pour les supprimer durablement.

Principe 3 : Responsabiliser et donner les moyens

Les problèmes doivent être résolus par l’entité la plus proche du terrain en mesure de les résoudre. Cela implique de donner les moyens à cette entité pour qu’elle puisse assumer ses responsabilités mais aussi que les moyens soient en adéquation avec les objectifs. Dans le cas où cette entité n’arrive pas à résoudre le problème, le niveau juste au-dessus prend le relais.

Principe 4 : Ecouter & Prendre en compte

Toute démarche d’amélioration continue est à l’écoute des différentes parties prenantes et favorise l’expression de tous. L’ensemble des points de vue enrichit la pertinence de l’analyse et des solutions mises en place.

Principe 5 : Le travail d’équipe

La performance globale est obtenue en développant le travail en équipe, le sens collectif et la coopération. La constitution des équipes couvre l’ensemble du périmètre concerné par le processus et dépasse les silos organisationnels. Le travail collectif tire profit de l’expertise de chacun et répond à une intention sincère de la part du management de solliciter l’intelligence collective. Il exclut donc la pré-définition de solutions partagées en groupe afin d’en faciliter la diffusion. Il confie au groupe la responsabilité de mener sa propre analyse et de trouver les solutions les plus pertinentes avant de les mettre en œuvre.

Principe 6 : La santé et la sécurité sont non négociables

Aucune amélioration ne peut se faire au détriment de la santé ou de la sécurité. Un gaspillage technique n’est pas forcément un gaspillage d’un point de vue sécurité, santé, ergonomie.


Posted on avril 6th, by admin in Innovation & Développement.
Commentaires fermés sur Charte d’engagement de la direction et du management

Comments are closed.